La magie est un art complexe, éprouvant, puissant et dangereux. Mais elle est surtout entourée de mystère, et chacun garde jalousement les secrets des connaissances arcaniques durement acquises, ne les transmettant qu’à une poignée d’élus, jugés aptes à les recevoir et assez fidèles pour, à leur tour, garder le secret sur ce savoir.
La puissance des magiciens venant en grande partie de la méconnaissance de leurs pouvoirs par leurs adversaires, la nécessité de réguler la diffusion de ce savoir s’est révélée indispensable. C’est là le but premier de cette confrérie : surveiller la propagation des connaissances arcaniques, et intervenir s’il y a un risque de dilution du pouvoir.